LA RESTAURATION DE 1951-1955

Publié le par Projet MSR 274

Dès l'acquisition du tramway 274, les membres (très jeunes alors...) de l'Association canadienne d'histoire ferroviaire, se sont engagés dans leur première et téméraire expérience de restauration.

En vue de planifier ce projet de restauration, il s'est avéré logique de relire le journal des travaux ouvert le 16 juin 1951 et tenu à chaque "journée" de travail (en fait, en soirée ou les fins de semaines). 

Apparemment, aucune recherche historique poussée préalable n'a été entreprise. Aucun sondage des couches de peintures n'a été entrepris afin de déterminer ce qui se cachait réellement sous l'épaisse couche de gris moyen usé par 35 d'usure en service intensif...

L'expertise auto-proclamée de certains à l'époque, leur suffisait pour prendre des décisions quant à la couleur finale, le niveau de détails des équipements d'origines (disparus depuis des lustres).

Très rapidement, en raison de la tenue à Montréal d'un congrès de modèlistes nord-américains, ils ont d'abord visé à appliquer une couche sommaire de couleur, un lettrage approximatif, puis à vider la cabine de son équipement d'épandage de saumure (des banques de bois, installées à la place des banquettes). 

Le travail repris par après...

La lecture des pages qui suit est à la fois instructive et touchante, même si il s'agit d'une traduction maison de ce journal tenu en anglais.

 



1951

 

16 juin 1951

Début des travaux. Réparation des portes : peinture, glissières améliorées. Détermination du plan de travail.

 

17 juin 1951

Décapage de la caisse (début).

 

30 juin 1951

Lavage complet

 

7 juillet 1951

Application de « plastic wood » à l’extérieur. Enlèvement de la quincaillerie en bronze à l’intérieur.

 

11 juillet 1951

Sablage de la caisse du tramway et application supplémentaire de « plastic wood ».  Décapage de la section droite du lanterneau, à l’intérieur

 

15 juillet 1951

Sablage, application de « plastic wood ». Peinture

 

18 juillet 1951

Décapage. Installation des crochets à manteau.

 

21 juillet 1951

Sablage et décapage continue. 

 

25 juillet 1951

Décapage du châssis du bogie et des parties inférieures. Décapage des châssis de fenêtre, sablage, application de « plastic wood ».

 

28 juillet 1951

Décapage du bogie. Sablage et application de « plastic wood ».

 

1er Août 1951

Décapage cadres de fenêtres et du bogie.

 

4 août 1951

Peinture complète de la caisse, partie inférieure. Application de bouche-fente.

 

8 août 1951

peinture crème appliquée. Décapage des fenêtres. Redressage de « coupler bar ».

 

15 août 1951

peinture crème appliquée. Redressage de l’autre « coupler bar ».

 


18 août 1951

fin de la première couche de peinture crème sur le devant et le côté gauche. Décapage des brackets de plate-forme. Application de teinture sur les châssis de fenêtres.

 

22 août 1951

Peinture crème sur le lanterneau (terminé). Application temporaire des numéros de route. Peinture de la porte avant de cabine (teinture). Peinture du « belt rail » en noir. Décapage du bogie.

 

25 août 1951

Dessin en noir des lettres et chiffres. Teinture de la porte avant. Nettoyage d’une partie du toit. Décapage  du bogie.

 

28 août 1951

Lavage et décapage du restant de peinture des fenêtres. Numéros temporaires complétés.

 

29 août 1951

Lavage des fenêtres. Décapage du surplus de peinture sur les fenêtres de gauche. Polissage des poignées en bronze. Installation du « coupling pin ».

 

1er septembre 1951

Inspection à l’extérieur. Convention MRHS : la voiture est présentée.

 

18 octobre 1951

Travail reprend. Tramway sale. Pare-choc endommagé et peinture rayée. Décapage des poutres de support des plates-formes.

 

24 octobre 1951

décapage de fenêtres.

 

31 octobre 1951

décapage de fenêtres.

 

1er novembre 1951

Inspection et révision du plan de travail.

 

 

1952

 

1er janvier 1952

Inspection. Trolley disparu.

 

15 mars 1952

Inspection. Trouvé 3 plaques « Amherst - St-Louis Annex  - Amherst Dufferin ». Le tout installé.

 

22 mars 1952

Préparation du lanterneau pour la peinture  (masquage).

 

9 avril 1952

Peinture, première couche crème (suite). Peinture de la plate-forme arrière, intérieur et extérieur. Peinture de la partie gauche de la caisse auparavant peinte en gris en septembre 1946.

 

19 avril 1952

Fin de la première couche crème sur la caisse. (sauf section droite du lanterneau).

 

23 avril 1952

Enlèvement des fenêtres du lanterneau. Début de la peinture de la partie cachée du lanterneau. Prise de mesure des boulons pour les supports de pare-chocs (fenders).

 

3 mai 1952

Lavage du toit. Photographies prises à l’extérieur. Les freins fonctionnent correctement.

 

10 mai 1952

Fin de la première couche de peinture. Lavage d’une partie du toit. Lavage des enseignes de circuit en bois.

 

20 septembre 1952

Dépoussiérage extérieur

 

26 novembre 1952

Établissement du résumé du travail de 1952 et planification pour 1953.  Réparation du maillage du « sauve-personne » frontal.  Peinture « Butternut Brown SWILO » de la partie supérieur du toit.

 

3 décembre 1952

Seconde couche de peinture sur la partie supérieure du toit.

 

11 décembre 1952

Lavage et peinture de la partie inférieure du toit.

 

18 décembre 1952

Fin de la peinture (première couche) sur la partie inférieur du toit.

 

 

1953

 

7 janvier 1953

Début de la peinture couleur crème du lanterneau

 

21 janvier 1953

Peinture de côté gauche du lanterneau.

 

10 février 1953

Fin de la peinture de la partie inférieur du lanterneau. Peinture crème des panneaux inférieurs de la caisse, côté droit.

 

25 février 1953

Peinture de la partie inférieure du toit sur le côté droit (deuxième couche).

 

3 mars 1953

Suite de la peinture crème  à divers endroits sur le tramway. Application d’une teinture sur les châssis de fenêtres du lanterneau, les deux côtés.

 

18 mars 1953

Peinture des fenêtres du lanterneau, côté droit. Début de l’enlèvement de la peinture sur la surface extérieure de la porte avant.  Installation d’un luminaire sur la toit arrière.

 

25 mars 1953

Peinture du reste des fenêtres du lanterneau. Continuation du décapage de la porte avant.

 

8 avril 1953

Test du marteau : les roues, les supports de freins la timonerie de freins, les patins de freins etc. sont sains. Sauf les deux tiges principales de transmission du tirage à l’essieu arrière. Ces deux tiges ne sont pas conformes à une utilisation sécuritaire.

 

15 avril 1953

Partie inférieure du toit, côté gauche, reçoit une dernière couche de « Butternut Brown ». La porte avant est enlevée, décapée et peinte couleur crème.  La peinture de la plate-forme arrière continue.

 

22 avril 1953

Installation de la porte avant sur ses charnières. Peinture des panneaux supérieurs de la caisse, côté droit et arrières. Continuation de l’enlèvement de la corrosion du châssis de bogie.

 

27 mai 53

Paquet contenant plusieurs panneaux vitrés donnés par la MTC est laissé près du tramway pour les bénévoles.  La peinture sur et autour des châssis de fenêtres continue.  Décapage de la peinture de la porte arrière commence.

 

3 juin 1953

Peinture des panneaux latéraux. Lettrage côté droit, et parties entre les fenêtres, côté gauche. Une fenêtre du panneau articulé de la porte avant a été brisée accidentellement.

 

10 juin 1953

Peinture des moulures au dessus, en brun. Complétion de la peinture crème de l’avant du tramway.

 

18 juin 1953

Remplacement de la vitre brisée

 

31 juillet 1953

Application de peinture noire (fournie par la MTC) sur l’extérieur du bogie. Plancher et marches de la plate-forme arrière peints en brun.  Début de l’application des numéros par Binns ainsi que décapage de l’arrière du tramway.

 

17 septembre 1953

Peinture des fixation du pare-choc, du sauve-personne et des attelages. Peinture de la plate-forme arrière, deuxième couche.

 

18 septembre 1953

Application d’un vernis acajou à la porte arrière coulissante. Réinstallation du sauve-personne à l’avant. Lavage et essuyage de l’extérieur du tramway.  Balayage des escaliers. Peinture des marches avant en noir. 

 

22 septembre 1953

Tentative d’enlèvement des fenêtres du vieux ruban à masquer.  Échec (benzine utilisée).  Décapage partie arrière et lettrage par Binns.

 

23 septembre 1953

Numéros et décors filigranes appliqués à l’avant. Réussite de l’enlèvement du vieux ruban à masquer. 

Traçage à la règles des filets décoratifs latéraux. Préparation pour décapage.

 

24 septembre 1953

Fin de l’enlèvement du ruban à masquer sur la plateforme arrière. Ne reste que le ruban sur le lanterneau.

 

26 septembre 1953

Peinture de l’infrastructure. Vernissage des fenêtres. Ajustement des fenêtres du côté droit de manière à s’assurer qu’elles ouvrent. Enlèvement de la fenêtre aveugle latérale sur la plateforme arrière. Nettoyage du toit.

 

28 septembre 1953

Lavage général par le personnel de la MTC. Les décalques posés le samedi ont été enlevés par ce lavage. Ils sont remplacés. Les numéros sont placés sur les côtés de la caisse.  Fin du vernissage des fenêtres. Retouche de la peinture crème. Fin de l’enlèvement du ruban à masquer sur le lanterneau. Poursuite de la peinture de l’infrastructure.

 

21 octobre 1953

Décapage de la peinture grise sur 3 fenêtres du côté droit (face intérieure). Continuation de l’application de filets argent et noir sur le côté droit de la caisse.

 

28 octobre 1953

Application de filets se poursuit. Installation des nouveaux rhéostats par la MTC et filage également.

 

25 novembre 1953

Continuation de l’application de filets décoratifs sur le tramway. Décapage de la peinture des portes à glissière.

 

2 décembre 1953

Continuation du décapage et vernissage de l’intérieur de la cabine.  Continuation de l’application de filets décoratifs à l’extérieur. Les filets et les numéros sont ensuite recouverts d’un vernis clair.

 

16 décembre 1953

Continuation du décapage de l’intérieur de la cabine.

 

 

1954

 

6 janvier 1954

Décapage et sablage intérieur de la cabine.

 

9 février 1954

Continuation du décapage intérieur de la cabine. Découverte de filets sur les panneaux du plafond.

 

24 février 1954

Continuation du décapage intérieur de la cabine.

 

6 mars 1954

Décapage de la peinture grise de l’intérieur de la cabine.

 

17 mars 1954

Décapage de la peinture grise de l’intérieur de la cabine.

 

24 mars 1954

Décapage de la peinture grise.

 

22 avril 1954

Peu de peinture enlevée.

 

29 avril 1954

Presque terminé de décaper la peinture grise sur le plafond inférieur du côté non protégé.

 

6 mai 1954

Continuation du décapage. Aussi application de filets ratée.

 

13 mai 1954

Début de la peinture de l’infrastructure en alternance avec l’application de filets.

 

20 mai 1954

peinture de l’infrastructure, un peu de sablage.

 

3 juin 1954

Décapage de l’intérieur du lanterneau, ainsi que des fenêtres du lanterneau sur la côté gauche et de la rampe sur le côté droit.

 

10 juin 1954

Teinture du plafond supérieur. Peinture appliquée au pistolet sur l’infrastructure.

 

5 juillet 1954

continuation du décapage de l’intérieur de la cabine

 

5 août 1954

continuation du décapage.

 

12 août 1954

Intérieur presque totalement décapé.

 

23 septembre 1954

Décapage de la peinture. On utilise pour la première un décapant en aérosol qui s’avère efficace.

 

1er octobre 1954

Décapage se poursuit

 

21 octobre 1954

Décapage se poursuit

 

28 octobre 1954

Décapage se poursuit

 

4 novembre 1954

Décapage se poursuit.  Presque terminé.

 

16 novembre 1954

Décapage. On approche de la fin.

 

25 novembre 1954

Décapage.

 

2 décembre 1954

Décapage intérieur de la peinture grise se poursuit.

 

18 décembre 1954

Préparation pour la teinture commence en sablant le bois.

 


1955

 

6 janvier 1955

Application expérimentale de filets décoratifs à l’encre de China. La méthode se révèle efficace.

 

11 janvier 1955

Application de filets se poursuit.  Nettoyage intérieur.

 

20 janvier 1955

Continuation de l’application de filets sur la partie avant. Expérimentation : de la teinture à l’huile a été appliquée à l’intérieur de la cabine. Une partie du bois neuf devra être terminée avec du vernis à teinture. Sur les partie ancienne, l’expérience a donné de bons résultats.  Des supports de renforts ont été installés sur la 5e fenêtre du côté droit, pour renforcer le seuil.

 

27 janvier 1955

Le filetage a été complété sur les panneaux inférieurs avant. Les numéros de route sur l’arrière ont été retouchés avec de la peinture argent.  Les panneaux arrières et avant ont été vernis.  Poursuite du décapage dans l’intérieur  et de la teinture à l’huile a été appliquée expérimentalement sur le plafond.  Autre expérience faite avec de la peinture « chartreuse » sur le plafond, au centre.

 

3 février 1955

Continuation de l’application de filets sur le côté gauche. Retouche de peinture sur diverses portions du tramway où la peinture crème a été accidentellement masquée par de la peinture noire.  Installation de la fixation du feu de position arrière.

 

10 février 1955

Filetage continue sur le côté gauche.  D’avantage de peinture couleur « Chartreuse » est appliquée au plafond. Décapage et sablage sur les portions curvilignes du plafond.

 

17 février 1955

 

Filetage continue sur le côté gauche. Décapage et sablage de la porte coulissante avant.

 

24 février 1955

 

Réception de peinture « chartreuse ».  Filetage continue. Décapage, sablage et peinture de l’intérieur. Nettoyage des pièces en laiton (mains courantes, poignées etc.)

 

3 mars 1955

 

Sablage. Polissage de pièces en laiton. Filetage à l’extérieur. Peinture du plafond continue, reste la couche de finition.

 

8 mars 1955

 

Peinture du plafond. Moulures enlevées le long des côtés et à l’arrière. Plafond reçoit une seconde couche de « Chartreuse ». Moulures sablées et un peu de peinture enlevée mais avec difficulté.

 

10 mars 1955

 

Filetage extérieur continue. Panneaux gauches inférieurs sont vernis, le filetage y étant terminé.  Moulures continuent à être nettoyées et polies. Les panneaux de la partie inférieure du plafond sont sablés en vue de leur teinture à l’huile.

 

17 mars 1955

 

Sablage électrique effectué par Steven C. (qui apporte l’outil) à l’intérieur. Beaucoup de papier sablé utilisé. Autres moulures enlevées ainsi que la cheminée. Continuation du filetage extérieur malgré beaucoup de discussion (pas précisée dans le journal de bord).

 

23 mars 1955

 

Nettoyage des sièges du MSR 350 (pas le 274). Beaucoup de difficultés.

 

24 mars 1955

 

Continuation du travail sur le 350. Intérieur balayé et les sièges passés à l’aspirateur. Peinture du sauve-personne commence et est installé sur le tramway. Côté gauche du bogie est peint. Lavage avec un linge humide de l’intérieur et de l’extérieur du 350

 

Cabine avant et porte du 274 sont sablés à la machine.

 

26 mars 1955

 

Fin de la peinture du bogie et du sauve-personne du 350.  Les fenêtres sont lavées.

 

Sablage intérieur du 274 et continuation du filetage extérieur.

 

29 mars 1955

 

Continuation du filetage extérieur, côté gauche.

 

31 mars 1955

 

Fin du sablage à la ponceuse sur la partie du plafond qui pouvait être faite ainsi.  Continuation du filetage extérieur, le côté gauche étant presque terminé.  Décapage et sablage des moulure du plafond. 274 testé sur les rails.

 

1er avril 1955

 

Astiquage des poignées en laiton du devant du 350. Rien sur le 274

 

4 avril 1955

 

Astiquage de différentes parties en laiton sur le 274. Expérimentation avec un produit de nettoyage des tapis sur les banquettes du 350 mais elles devront être passées à l’aspirateur et battues avant de pouvoir appliquer le traitement. Inspection du 200 pour déterminer le travail à faire. Nettoyage de la poignée du contrôleur avec du polis « Metaluse ».

 

14 avril 1955

 

Début pose de filets de décoration sur le côté droit du 274. Nettoyage de l’intérieur du 200 et début de la peinture en rouge brique des bases de fenêtres à l’intérieur.

 

18 avril 1955

 

Continuation de la peinture intérieure du 200. Continuation du filetage à droite sur le 274 avec utilisation pour la première fois d’un « speedball pen » avec succès. Lettrage du côté gauche fait.

 

21 avril 1955

 

Continuation du filetage sur le côté droit du 200. Peinture des sièges et des boiseries en dessous des fenêtres, à l’intérieur terminée.  Enlèvement de la poignée en laiton de la plateforme arrière du 274 pour polissage.

 

25 avril 1955

 

Fin du filetage principal. Continuation de la peinture sur le 200.Vernissage du côté gauche du 274.

 

26 avril 1955

 

Polissage des parties en laiton de 8 sièges du 200.  Balayage de la sciure et ramassage des déchets du 274. Lavage et vernissage des enseignes de toit sur le 274.  Elles sont dans un état lamentable (« rather delapidated ») mais le vernis permettra de conserver le lettrage ancien jusqu’à ce qu’elles soient repeintes.

 

27 avril 1955

 

Fin du polissage des poignées sur le 200.

 

28 avril 1955

 

Installation des rampes de laiton sur le 274. Peinture des portes du 200. Lettrage appliqué sur les portes du 274 qui est maintenant presque totalement vernis. L’intérieur du 200 est terminé.

 

29 avril 1955

 

Peinture du dessus du support de contrôleur sur le 200. Retouche de peinture rouge sur les sièges, tuyaux, et chaufferettes.  Peinture grise du plancher.

 

30 avril 1955

 

Préparation du 274 pour inspection : nettoyage des fenêtres, installation des enseignes, dépoussiérage et balayage de l’intérieur.  274 est déplacée par ses propres moyens. 200 utilisé en excursion sur la route des Bois-Francs.

 

5 mai 1955

 

 Peinture du côté droit de la 274. Nettoyage des sièges du 350 avec de l’air comprimé.  Peinture du sauve-personne du 274. Tentative de réparation de l’attrape trolley du 200 mais les trous de boulons auront besoins d’être refaits.

 

12 mai 1955

 

Réparation de l’attrape trolley complété sur le 200, côté A.  Changement de la corde de la cloche du tramway 274

 

19 mai 1955

 

Continuation du décapage intérieur du 274. Retouches sur les filets décoratifs extérieurs. Nettoyage intérieur du 350 et découverte d’une correspondance !

 

26 mai 1955

 

Fin du nettoyage intérieur du 350. Graissage des boîtes d’essieux du 274.

 

27 mai 1955

 

Peinture et filetage avant du 274.

 

2 juin 1955

 

Retouche argent sur le filetage du 274. Installation des moulures restaurées sur la partie arrière du plafond. Enlèvement des moulures de la partie A du plafond.  Début du sablage du compartiment de conduite.

 

7 juin 1955

 

Continuation du sablage de la cabine de conduite.  Recherche sur l’ancienne livrée. L’intérieur de la cabine de conduite était probablement jaune, sauf les fenêtres, la porte coulissante et le cadre de la cloison. Ceux-ci étaient rouge-brun et vernis. Il est suggéré de décaper toute la peinture avant d’appliquer une nouvelle.

 

9 juin 1955

 

Continuation du sablage de la cabine de conduite du 274.  Continuation du sablage des moulures le long du côté gauche du 274.

 

15 juin 1955

 

Vernissage de la partie inférieure du plafond. Peinture du lanterneau, partie avant.

 

23 juin 1955

 

Continuation du décapage de la porte coulissante avant du 274.

 

7 juillet 1955

 

Continuation de la peinture des moulures et des fenêtres du 274.

 

14 juillet 1955

 

Continuation du travail intérieur sur le 274 en particulier vernissage extérieur.

 

21 juillet 1955

 

Continuation du travail intérieur sur le 274 en particulier vernissage extérieur (bis repetita)

 

 


 

Le journal prend fin à cette date... Pourtant, les travaux se poursuivent encore par après. Le tramway MSR 274 aura l'occasion de faire partie de la parade du 31 août 1959, marquant  LA FIN D'UNE ÉPOQUE

La couleur « Chartreuse » est ainsi nommée en référence à la liqueur jaune-verdâtre produite par les moines cisterciens de l’Abbaye de la Grande Chartreuse, en France.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article